Projet de doctorat – Supraconductivité topologique dans les ruthénates de Strontium et matériaux reliés

Titre du projet : Supraconductivité topologique dans les ruthénates de Strontium et matériaux reliés

Résumé

On pensait jusqu’ici que le ruthénate de strontium (Sr 2R uO 4) était un supraconducteur de type p dont les paires sont des triplets de spin. Un tel état possède des modes de Majorana à la surface de l’échantillon ou sur les murs de domaine. Ces modes, protégés par la topologie, sont potentiellement intéressants en calcul quantique. Or le type de supraconductivité du Sr 2R uO 4 a été remis en question par des mesures (notamment dans le groupe de L. Taillefer) qui indiquent un gap supraconducteur pair dans l’espace (ex. de type d ). Notre objectif est (1) d’étudier un modèle de Hubbard à trois bandes pour ce composé à l’aide de la méthode dite VCA afin d’évaluer les stabilités relatives des états de type p et d et (2) d’étudier la dépendance de l’instabilité supraconductrice du Sr 2R uO 4 en fonction de la déformation dans les calculs de DFT plus fluctuations de spin afin de détecter une possible transition de la supraconductivité d’un type d vers un type p .

Chercheurs principaux : David Sénéchal, André-Marie Tremblay

Collaborateurs : Michel Côté (Université de Montréal), Reza Nourafkan (Professionnel de recherche IQ)

Date de début : 2018

Contact: David Sénéchal

 

Restez connectés